Rapport Annuel

2013

Programme de langue française

Programme de langue anglaise

Message de notre partenaire

Historique

Version PDF

English

 
 
 
 
 
 

Historique

Officier de l’Ordre du Canada, chevalier de l’Ordre national du Québec et chevalier de la Légion d’honneur en France, Harold Greenberg est né à Montréal, le 11 janvier 1930. Aîné d’une famille de huit enfants, il fondera avec ses frères Ian, Harvey et Sidney, Angreen Photo, une entreprise de développement et de tirage photographiques qui prendra rapidement de l’expansion et deviendra au fil des ans Astral Communications, une société prospère qui étendra ses activités d’affaires au service technique cinématographique, à la distribution de films et d’émissions télé, à la reproduction de cassettes-vidéo ainsi qu’à la diffusion de chaines de télévision payante, à la carte et spécialisées. Astral Communications, dont Harold Greenberg a été le président jusqu’à sa mort en 1996, a contribué au financement, à la production et à la distribution de plus de 100 longs métrages dont Maria Chapdelaine, In Praise of Older Women, Meatballs et le succès commercial Porky’s.

Le FUND (Foundation to Underwrite New Drama) a été créé en avril 1986 sous la direction d’Harold Greenberg, qui avait le sentiment qu’il existait une demande réelle pour des scénarios canadiens de qualité, mais qu’il n’y avait pas suffisamment de ressources pour en financer le développement. En 1996, au décès de Harold Greenberg, le FUND a été renommé Harold Greenberg Fund (Fund), et un programme de langue française, Fonds Harold Greenberg (Fonds), a aussi été créé. Depuis juillet 2013, le Fonds Harold Greenberg se retrouve dorénavant intégré sous la bannière Bell Média à la suite de l’achat d’Astral par Bell.

Au fil des ans, Fund et Fonds ont contribué au soutien financier des producteurs canadiens grâce à des programmes d’aide finançant des :

  • prises d’option, scénarios et productions de courts et longs métrages de fiction;
  • émissions et films destinés à la famille;
  • documentaires;
  • évènements spéciaux;
  • émissions musicales;
  • vidéoclips;
  • programmes de formation et évènements tenus dans l’industrie.

À ce jour, les divers volets de Fund et de Fonds ont soutenu plus de 3920 projets, représentant un investissement de plus de 85 millions $ dans l’industrie cinématographique et télévisuelle canadienne. Nous sommes fiers de soutenir la vision et le travail des Canadiens qui racontent des histoires.

Prochaine section

MESSAGE DE NOTRE PARTENAIRE

À l’origine du Fonds Harold Greenberg se trouve notre fierté de l’industrie et des professionnels talentueux qui la rendent si unique. Depuis sa création il y a 27 ans, le Fonds a investi par l’entremise de ses programmes de langue française et anglaise plus de 85 millions de dollars afin de donner vie à 3 920 productions cinématographiques et télévisuelles.

Cet appui soutenu à la créativité canadienne illustre l’engagement indéfectible du Fonds Harold Greenberg à cultiver le talent de notre pays ici et ailleurs. Au cours de la dernière année, Astral, dont les fondateurs ont créé le Fonds Harold Greenberg, s’est fusionnée avec Bell Média. Forte de cette union, Bell Média est fière de reprendre le flambeau et de poursuivre la mission du Fonds Harold Greenberg au profit de l’industrie du cinéma et de la télévision, de notre culture et de notre identité en tant que Canadiens.

Comme on pouvait s’y attendre, les productions de cette année sont riches, variées, émouvantes et intelligentes. Bref, elles nous ont éblouis. Pendant l’exercice de 2012-2013, le Fonds Harold Greenberg a financé près de 200 projets grâce à des investissements totalisant 4 millions de dollars. Parmi ces productions, plusieurs ont été primées à l’échelle internationale, notamment Diego Star de Frédérik Pelletier, Empire of Dirt de Peter Stebbings, Le Démantèlement de Sébastien Pilote, qui a mérité le Prix SACD de la Semaine de la Critique au Festival de Cannes 2013, et In Darkness d’Agnieszka Holland, en nomination pour le meilleur film en langue étrangère lors des Academy Awards® de 2012. Voilà seulement quelques exemples des productions remarquables créées par des artisans passionnés d’ici.

Le présent et l’avenir du cinéma canadien sont très prometteurs. Nous sommes fiers d’y ajouter quelques étincelles pour accroître son rayonnement.

Kevin Crull
Président, Bell Média


 

Programme de langue française

Programme de langue anglaise

Retour vers le haut